L’école est un échec, concède le ministre de l’éducation

0
59

L’école haïtienne est un échec retentissant, le constat vient du ministre de l’éducation M. Nesmy Manigat.
Le ministre, qui est avant tout un enseignant de carrière, n’est pas fier du système éducatif haïtien.
C’est un gaspillage de ressources, de talents et de cerveaux, confie t-il plaidant une fois de plus pour une réforme complète du système .

selon les statistiques seulement 3% des haïtiens fréquentent les établissements de l’école traditionnelle.
Depuis deux siècles seuls 10% des élèves parviennent à boucler les cycles du fondamental et du secondaire.


cette réforme est déjà en marche. Les initiatives du ministère pour la prochaine année académique sont inscrites dans le cadre de cet effort.


L’un des aspects les plus importants de l’éducation est l’enseignement des sciences en créole. L’apprentissage des autres langues se fera plus rapidement, a laissé entendre le professeur Manigat.


La réforme entend également combattre la méthode de mémorisation.
M. Manigat plaide pour une appropriation et une meilleure compréhension des disciplines enseignées.


Le ministère de l’éducation a lancé la semaine écoulée, le livre unique pour les deux premières années de l’enseignement fondamental, un document qui regroupe les matières de base et doit permettre d’éliminer le fossé entre les élèves des zones urbaines et ceux des régions reculées.

LLM / Métropole Haïti