Légère baisse des prix des produits alimentaires

0
324

https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-6102137276066458&output=html&h=60&adk=2905955221&adf=4273707653&w=468&lmt=1661467633&tp=site_kit&psa=1&format=468×60&url=https%3A%2F%2Fmetropole.ht%2Flegere-baisse-des-prix-des-produits-alimentaires%2F&wgl=1&uach=WyJXaW5kb3dzIiwiMTAuMC4wIiwieDg2IiwiIiwiMTA0LjAuNTExMi4xMDIiLFtdLGZhbHNlLG51bGwsIjY0IixbWyJDaHJvbWl1bSIsIjEwNC4wLjUxMTIuMTAyIl0sWyIgTm90IEE7QnJhbmQiLCI5OS4wLjAuMCJdLFsiR29vZ2xlIENocm9tZSIsIjEwNC4wLjUxMTIuMTAyIl1dLGZhbHNlXQ..&dt=1661467633420&bpp=7&bdt=791&idt=7&shv=r20220824&mjsv=m202208170101&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3D04b52cbaffd91ad4-2235aba1b8d400ab%3AT%3D1659818299%3ART%3D1659818299%3AS%3DALNI_MaN_qu56hVC5M76e0aGFbcQELBkhg&gpic=UID%3D00000839557881a1%3AT%3D1659818299%3ART%3D1661455793%3AS%3DALNI_MZWc9vtfOvvNy94_HaVW5T2Qqp-0w&prev_fmts=0x0&nras=1&correlator=4233871173783&frm=20&pv=1&ga_vid=504273034.1659818300&ga_sid=1661467633&ga_hid=1313430861&ga_fc=1&u_tz=-420&u_his=6&u_h=768&u_w=1366&u_ah=728&u_aw=1366&u_cd=24&u_sd=1&dmc=8&adx=255&ady=947&biw=1349&bih=568&scr_x=0&scr_y=0&eid=31069063&oid=2&pvsid=2718941755555278&tmod=366004458&uas=0&nvt=1&ref=https%3A%2F%2Fmetropole.ht%2F&eae=0&fc=1920&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C1366%2C0%2C1366%2C728%2C1366%2C568&vis=1&rsz=%7C%7CoeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=0&bc=31&ifi=2&uci=a!2&btvi=1&fsb=1&xpc=ubdREY2q67&p=https%3A//metropole.ht&dtd=18

Les commerçants haïtiens ont fait ce matin d’une légère baisse des prix des produits de premières nécessités.
Il s’agit des conséquences directes de la baisse du taux de change.
Le dollar est passé de 150 à environ 100 gourdes sur le marché informel.


Le prix du sac de riz qui était au dessus de 4000 gourdes est passé a 3700 gourdes. Dans certains marchés publics les détaillants vendaient le petit drum à 110 gourdes.


En ce qui a trait à l’huile de cuisson le prix du galon est passé de plus de 1700 à 1300 gourdes.


Les acheteurs etaient plutôt optimistes ce matin et espéraient de nouvelles baisses des prix.
Ils insistent sur la nécessité pour que la baisse des prix des produits alimentaires soit plus significative.


Les prix de la quasi-totalité des produits avaient augmenté.
La fécule de maïs, considérée comme un produit bas de gamme, était à 250 gourdes la grande marmite.


Certains consommateurs ont fait valoir que des spéculations sont à l’origine de la hausse vertigineuse du taux de change du dollar.
Entre temps la rareté de carburant perdure et provoque une flambée des tarifs du transport en commun.
Plusieurs circuits de 15 gourdes sont passés à 25 gourdes notamment au sud de Port-au-Prince.

LLM / radio Métropole Haïti

Légère baisse des prix des produits alimentaires

Les commerçants haïtiens ont fait ce matin d’une légère baisse des prix des produits de premières nécessités.
Il s’agit des conséquences directes de la baisse du taux de change.
Le dollar est passé de 150 à environ 100 gourdes sur le marché informel.


Le prix du sac de riz qui était au dessus de 4000 gourdes est passé a 3700 gourdes. Dans certains marchés publics les détaillants vendaient le petit drum à 110 gourdes.


En ce qui a trait à l’huile de cuisson le prix du galon est passé de plus de 1700 à 1300 gourdes.


Les acheteurs etaient plutôt optimistes ce matin et espéraient de nouvelles baisses des prix.
Ils insistent sur la nécessité pour que la baisse des prix des produits alimentaires soit plus significative.


Les prix de la quasi-totalité des produits avaient augmenté.
La fécule de maïs, considérée comme un produit bas de gamme, était à 250 gourdes la grande marmite.


Certains consommateurs ont fait valoir que des spéculations sont à l’origine de la hausse vertigineuse du taux de change du dollar.
Entre temps la rareté de carburant perdure et provoque une flambée des tarifs du transport en commun.
Plusieurs circuits de 15 gourdes sont passés à 25 gourdes notamment au sud de Port-au-Prince.

LLM / radio Métropole Haïti