Haïti : Le fils ainé de Jovenel Moïse rejette les excuses du nouveau président colombien, Gustavo Petro

0
5

Joverlein Moïse, fils ainé du président Jovenel Moïse, assassiné par un commando formé de mercenaires colombiens, a déclaré ne pas accepter les excuses présentées par le nouveau président de la Colombie, Gustavo Petro.  »Nous voulons, avons besoin et exigeons justice et réponses », a-t-il martelé dans un texte que Rezo Nòdwès reproduit ci-dessous.

Plus d’un an plus tard, le président colombien, @petrogustavo, présente ses excuses pour la torture et l’assassinat du président haïtien, @moisejovenel, mon père, par des mercenaires colombiens.

En tant que fils et citoyen, je demande justice, pas des excuses.

Mon équipe juridique et moi voulons des réponses. Existe-t-il un résultat d’enquête internationale confirmant que le président Moïse a bel et bien été assassiné par des mercenaires colombiens?

Si oui, qui a commandé l’assassinat? D’où?

Qu’en est-il de l’implication de la compagnie américaine CTU (Counter Terrorrism Unit)? Qui a payé? Pourquoi?

Nous voulons, avons besoin et exigeons justice et réponses.

Nous n’acceptons pas vos excuses.

Laisser une reponse

Please enter your comment!
Please enter your name here