Varreux : Après l’opération de la PNH, le chef du G9 annonce la fin du siège du terminal

0
158

Plus de trois jours après l’annonce par la Police nationale d’Haïti de la reprise du terminal de Varreux, le chef de gang Jimmy Chérizier a annoncé, ce dimanche 6 novembre, la fin du siège de cette infrastructure. L’ancien policier a pris la parole dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux. « Nous demandons à tous les chauffeurs de camions, et à tous ceux qui sont concernés, de faire en sorte que le carburant laisse le terminal et soit acheminé vers les stations. Les chauffeurs et employés du terminal peuvent se rendre dans la zone sans crainte. Je demande aux concernés de procéder à des nettoyages dans nos quartiers », a déclaré Jimmy Chérizier. 

Le leader du G9 a démenti les allégations selon lesquelles le déblocage du terminal est le fruit de négociations. « Nous n’avons pas négocié avec le gouvernement pour le déblocage du terminal. Nous n’avons accordé mandat à quiconque pour négocier en notre nom. Nous avons pris cette décision entre nous, membres du G9 (la coalition de gangs) », a-t-il dit. 

La chaîne de télévision américaine CNN, a publié un reportage dans lequel Harrison Ernest, ancien directeur général de la Télévision nationale d’Haïti, a indiqué qu’il avait servi de médiateur entre le Premier ministre Ariel Henry et le chef de gang Jimmy Chérizier pour que ce dernier abandonne le terminal. Ce dimanche, Harrison Ernest a publié un communiqué dans lequel il soutient que ses propos ont été déformés. 

A quand une reprise du marché?

Ce dimanche, la PNH a publié une vidéo  du terminal et de ses environs. L’institution policière a assuré que ses agents vont continuer à assurer la sécurité du site. Pour l’heure, on ignore quand les activités vont reprendre afin de permettre l’alimentation des stations d’essence. 

Contacté par Le Nouvelliste, David Turnier, président de l’Association nationale des distributeurs de produits pétroliers (ANADIPP), a souligné que rien n’a encore été dit. « Au niveau des stations nous n’avons reçu aucune nouvelle de la part des compagnies. Nous n’avons encore rien entendu de la part du ministère du Commerce. Ce serait mieux d’alimenter une grande majorité de stations et que celles-ci puissent s’ouvrir en même temps afin de diminuer les afflux », a souligné David Turnier.