Hausse des prix des produits alimentaires

0
95

Les étalagistes font état d’une hausse des prix des produits de premières nécessités au cours des derniers jours. Dans les marchés publics de la région métropolitaine de Port-au-Prince les prix du riz, du maïs et du sucre ont été revus à la hausse. 

Les petits défaillants dénoncent les grossistes qui se sont empressés de répercuter la hausse du taux de change de la gourde par rapport au dollar sur les produits. 

De plus ils font valoir que la répercussion est disproportionnée. 

Le taux de référence de la Banque Centrale avoisinait les 66 gourdes ce mardi 24 novembre 2020. Au cours des derniers semaines le taux de référence oscillait autour de 63 gourdes. 

Les commerçants critiquent les banques commerciales qui refusent d’octroyer les montants nécessaires pour les transactions. Les banques font état de la non disponibilité de liquidités en dollar. 

Ces entrepreneurs sont contraints de se tourner vers le marché informel où le taux est supérieur à 80 gourdes pour un dollar. Les commerçants tirent la sonnette d’alarme et pressent les autorités gouvernementales et financières à adopter des dispositions pour empêcher une nouvelle dégringolade de la gourde. 

Le ministre des finances, M. Michel Patrick Boisvert, avait indiqué récemment que le gouvernement entend tout mettre en oeuvre afin de stabiliser le taux de change dans une fourchette autour de 65 à 70 gourdes. 

LLM / radio Métropole

Laisser une reponse

Please enter your comment!
Please enter your name here