2 initiatives contre l’insécurité et le kidnapping

0
98

Jamais dans l’histoire récente du pays, Haïti n’a connu une telle vague d’insécurité. Pour y faire face ou affronter ses conséquences, les Haïtiens font preuves de solidarité et d’imagination.

La première initiative est celle du docteur Ronald Laroche, fondateur de Dash, important réseau médical qui compte 7 hôpitaux et 20 centres médicaux. Ce lundi,  pendant le journal du matin de Radio Métropole, il a annoncé sa décision d’offrir une prise en charge médicale gratuite aux enfants des policiers tués à Village de Dieu le 12 mars dernier. Une décision qui concerne également les compagnes des défunts :

« Il s’agit d’une initiative patriotique visant à soutenir les familles de policiers victimes du devoir. Ces enfants ont notamment besoin d’un soutien psychologique urgent, nous allons le leur offrir. »

La seconde initiative vient du Volontariat pour la protection de l’humanité (GVPH), un groupe de citoyens décidés à mettre fin au kidnapping. Son responsable André Frazmé affirme que ce phénomène devenu endémique doit être éradiqué.

Se référant à l’usage du lambi pour avertir les esclaves de l’arrivée des colons, il propose l’usage systématique du sifflet d’alarme pour signaler un enlèvement et stresser les kidnappeurs pacifiquement.

Une initiative présentée comme citoyenne par André Frazmé qui veut que chaque acte de banditisme soit contré par un concert de sifflets.

Laisser une reponse

Please enter your comment!
Please enter your name here