L’administration Moïse-Joseph met en place le Conseil National d’Assistance Légale

0
76

Le président de la République, Jovenel Moïse, a procédé à l’installation des membres du Conseil National d’Assistance Légale (CNAL), ce jeudi 6 mai 2021.

Cette structure est mise en place en vue de rendre la justice accessible, prévenir les conflits, favoriser le règlement des différends, améliorer l’accès à la justice et combattre la détention préventive prolongée, entre autres.

« Le système judiciaire doit cesser d’être le bourreau des détenus. Laisser croupir un être humain pendant 10 ans et plus dans une cellule sans aucun jugement préalable, sans aucune condamnation, est un acte grave qui viole le droit à la dignité humaine », a déploré le Chef de l’État.

« Le combat pour l’égalité devant la justice est autant celui de l’État que celui de chaque citoyenne et chaque citoyen », pense Jovenel Moïse qui voit dans l’installation du CNAL un acte de bienveillance judiciaire.

Prenant la parole lors de la cérémonie d’installation du Conseil National d’Assistance Légale (CNAL), le ministre de la justice Me. Rockfeller Vincent, qui fait office de prédisent de cette entité, a rappelé que l’assitance juridique est accessible à toute personne sans distinction de nationalité, de sexe, d’âge entre autres, comme le prévoit l’article 12 de la loi sur l’assistance légale.

Notons que le Conseil National d’Assistance Légale est composé de cinq membres : le ministre de la justice, le Protecteur du citoyen, le ministre de l’Économie et des Finances, le président de la Fédération des barreaux et un représentant du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire.

Laisser une reponse

Please enter your comment!
Please enter your name here